La robe des chiens

Les chiens et le hamster

Mis à part les « chiens nus » dont la peau est uniformément glabre sur tout le corps, les chiens sont recouverts de poils.

On distingue différents pelages :

- Les chiens à poil ras comme les teckels à poil ras, les fox-terriers.

- Les chiens à poil demi-long - chez lesquels les poils sont serrés, d’une bonne longueur - mais ni ondulés ni frisés, comme le berger allemand.

- Les chiens à poil long et ondulé — chez lesquels les poils sont en mèches souples — comme les teckels à poil long, les cockers.

- Les chiens à poil long et frisé comme chez les caniches.

- Les chiens à poil dur et plus ou moins long : la texture du poil semble plus ou moins grossière et raide à la main, comme chez les griffons, les teckels à poils durs. Chez certaines races à poil long et demi-long (la jarre), ni frisé ni ondulé, il peut exister un sous-poil laineux (la bourre) qui pousse surtout en hiver et qui est indépendant du poil.

La couleur de la robe a moins d’importance, en général, que chez les races félines. On distingue différentes couleurs :

- Les robes unicolores : elles peuvent être noires, blanches, dorées ou « golden », rouges, fauves, souris, etc.

- Les robes composées : les poils sont de couleur différente et mélangés. gris, bleus, fauves, blancs, noirs, etc.

- Les robes mixtes : composées de taches de couleur différente, mais bien circonscrites : robe pie, robe noire et feu, ce feu étant en général réparti à l’extrémité des pattes, du nez et sur les paupières supérieures, et robe tricolore.

Les rêves du chien

Il est fréquent de voir des chiens de chasse et les jeunes, en particulier, gémir, aboyer, au plus profond de leur sommeil, faire des mouvements désordonnés avec les pattes comme s’ils poursuivaient un gibier. On en déduit que le chien rêve, mais certains zoo psychologues modernes estiment que ce ne sont que des réactions à vide de manifestations motrices innées et héréditaires, que le chien ne peut contrôler.

Pour eux, l’impossibilité de représentations visuelles empêcherait les possibilités de création de rêves. Certes, le rêve est d’abord visuel, mais il n’est pas exclu que le chien puisse rêver à partir d’expériences olfactives que l’homme ne peut concevoir.

C'est comme pour un hamster en cage, lorqsu'il tourne dans sa roue, sa représentation visuelle lui empêche complètement de créer des rêves.